Ville bouillonnante

En adressant ses vœux au maire de Lyon, le premier adjoint Georges Képénékian porte-parole des élus, a relevé, lors du dernier Conseil Municipal de la mandature le lundi 27 janvier, qu’en dix-neuf  ans, la ville a beaucoup changé.

L’urbain et l’humain

Ce mandat a permis de mener à bien de grands projets comme la Confluence, l’Hôtel-Dieu ou Gerland, mais il faut continuer à regarder l’avenir en construisant des programmes spécifiques sur des sujets qui ne manquent pas, éducation, économie, environnement, santé, solidarité etc  « Nous entrons dans une nouvelle étape de transformation de la ville, indique Georges Képénékian, les arrondissements sont une force, favorisons-les ». Il y a urgence à agir pour l’environnement, la jeunesse montre ses préoccupations, entre autre avec les marches pour le climat. Cela est une responsabilité collective ! Il y a également plus d’entreprises et la ville s’est également développée et a construit des partenariats à l’international.

« Nous recueillons aujourd’hui ce que nous avons semé durant ces trois mandats » assure Gérard Collomb. De grandes entreprises s’installent dans la Métropole, un nouveau type d’urbanisme envahit la cité, avec la végétalisation qui préfigure la ville de demain. Lyon s’est mise en mouvement en créant ou renouvelant toutes sortes d’équipements, écoles, crèches, centres sportifs etc., elle sait être attentive aux plus fragiles, en étant à l’écoute.

Dès le départ la municipalité a essayé d’avoir une vision futuriste pour l’agglomération qui au cours de toutes ces années s’est transformée, pour le bien-être des lyonnais.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.