La vieille dame résiste !

La Maison Ange Michel, située rue Saint-Exupéry, spécialiste des articles religieux, a fêté ses cent onze ans d’existence le jeudi 29 septembre, jour de la Saint-Michel.

Profondément ancrée dans l’histoire lyonnaise, elle est l’une des toutes dernières boutiques en France entièrement consacrés à la diffusion de l’art religieux. Vu son âge canonique, le magasin implanté d’abord place Bellecour avant de venir à son emplacement actuel en 1997, propose aujourd’hui un fonds d’une incroyable richesse, avec plus de douze mille objets référencés qui perpétuent le savoir-faire artisanal des santonniers, médailliers et statuaires religieux, et elle s’est orientée vers les ventes en ligne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Se relever dans la modernité – Cet anniversaire fut l’occasion pour l’institution, de lancer une campagne de crowdfunding, car elle souhaite non seulement maintenir son activité, mais aussi la développer, se moderniser. « Au printemps dernier, les manifestations à répétition, et le Fan Zone ont plombé notre activité », assure la patronne Emmanuelle Michel arrière-petite-fille du fondateur. En effet, la fin de l’année scolaire est une période de grosse activité pour la boutique, avec les communions et les confirmations, seulement pendant trois mois, étant donné les évènements, les clients ont déserté le secteur. Il faut ajouter le départ de l’Université Catholique qui lui a également fait quelques torts.

Mais Emmanuelle Michel ne baisse pas les bras, elle fait appel aux entreprises qui voudront bien l’aider à financer son redémarrage. « Nous passons par la plateforme credofunding, qui nous l’espérons bien, va nous permettre de nous rétablir, et ainsi de perdurer ». Cette boutique qui fait partie du patrimoine commercial de la ville, pourra alors se mettre au goût de jour pour attirer une nouvelle clientèle.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.