Vie musicale, question sociétale

L’inauguration de la dixième édition de la biennale de Musiques en Scène, festival de musique et de créations contemporaines, a eu lieu le jeudi 1er mars aux Subsistances. Ce festival se poursuivra jusqu’au 21 mars, par une cinquantaine de concerts dans toute la Métropole.

Foisonnement de créations

Cette biennale mobilise les acteurs culturels du territoire, elle est un révélatrice en informatique musicale, car la création contemporaine est marquée par la révolution numérique. « Au cours de ces trois semaines, il y aura autant à voir qu’à entendre » précise Loïc Graber adjoint au maire délégué à la culture. Au vu de la richesse et de la diversité de la programmation, le spectateur pourra faire des rencontres très diversifiées. Ce seront des moments extraordinaires qui repoussent les frontières. « Nous souhaitons qu’ils résonnent sur l’ensemble du territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes » ajoute Florence Verney-Carron vice-présidente du Conseil Régional. .

Lyon est une place forte en matière de musique contemporaine, cette Biennale lui permet d’accueillir ce qui se fait de mieux en matière de création musicale, d’autant  que celle-ci est en interconnexion avec d’autres disciplines artistiques. « Les artistes repoussent nos lignes d’horizon, avance Bérénice Gutmann directrice du festival, ils nous invites à des échappées inédites ».

www.bmes.fr

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.