Vernis électoral

La végétalisation de la presqu’ile, qui doit durer sept semaines, a commencé le lundi 9 septembre. La mairie du 2e émet à propos de cette opération, beaucoup de réserves !

Sérénité, attractivité, mais risques de désordres

Gérard Collomb avait fait supprimer tous les bacs à fleurs de la presqu’ile il y a quelques années malgré le mécontentement d’un grand nombre de lyonnais qui demandent de la verdure en ville, et aujourd’hui ils reviennent en force pour un budget de huit cent mille euros ! « Cela est fait dans la précipitation, affirme Denis Broliquier maire du 2e arrondissement lors du conseil d’arrondissement du lundi 9 septembre, c’est un coup de com électoral  qui n’est pas correct ».

La mairie du 2e est d’accord pour la végétalisation, mais pas dans ces conditions qui seront au détriment des lyonnais, habitants et contribuables !

Le 2e est également d’accord pour expérimenter la piétonisation, mais le faire seulement sur trois samedis lui semble bien peu. « Nous aurions souhaité que ce soit tous les samedis, avec une amplitude horaire allant jusqu’à cinq heures du matin pour empêcher les rodéos nocturne, avec fermeture de la presqu’ile de minuit à cinq heures, ce qui ne pénaliserait personne » poursuit le maire. Avec ce qui est proposé par la Métropole, beaucoup de véhicules pourront tout de même pénétrer dans cette zone piétonne, la situation risque d’être difficile à gérer.

A la fin de ces expérimentations, le 2e donnera son avis, et invite tous ceux qui vivront ces expériences, à faire de même.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.