Vérité, liberté !

Organisée par le Comité de Coordination des Association Arméniennes (CCAS) et l’Union Générale de Bienfaisance, une cérémonie en hommage à Hrant Dink, journaliste arménien lâchement assassiné devant son journal Agos à Istanbul en 2007, a eu lieu le samedi 19 juin place des Docks à la Confluence où une rue porte son nom.

La Turquie, est aujourd’hui un pays qui s’enfonce dans la peur, et voit chaque jour le bâillon du pouvoir museler un peu plus les médias ; plus de cent soixante organes de presse ont été fermés et des journalistes qui ont très peu de contact avec l’extérieur, incarcérés par dizaines, et cela pour être journalistes, et retranscrire l’information ! Le journalisme est au bord du gouffre en Turquie où la liberté d’expression n’existe plus, le peuple se voit condamné au silence

Agos ouvrait le débat, « la liberté doit être conquise et soigneusement entretenue » écrivait Hrant Dink. L’espoir de faire basculer la Turquie  dans la démocratie s’est depuis 2013, étouffé dans les gaz lacrymogène.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.