Véritable casse-tête

Plusieurs questions se posaient et se posent toujours autour de l’avenir du métro à Lyon, faut-il prolonger certaines lignes, ou en créer une nouvelle ?

Besoins indiscutables

Pendant trois mois, fin 2021, les lyonnais ont été consultés sur quatre projets différents, la prolongation du métro A vers Décines-Meyzieu, celle du métro B vers Caluire-Rillieux, celle du métro D vers La Duchère, ou la construction d’une ligne E en direction de Tassin.

Après analyse et comparaison des réponses, les prolongements des lignes A et D ont été abandonnés, restent donc en compétition la B et la E, pour lesquelles des études complémentaires vont être menées. « Pour les fuseaux B et E, il n’y a pas de solution efficace qui ne soit pas au moins en partie enterrée, indique Bruno Bernard président de la Métropole, on voit bien que sur les voiries disponibles, des tramways ne résoudront pas les besoins de mobilités ».

Le problème des coûts est également à considérer. Etant donnés les frais générés par les infrastructures et matériels roulants existant actuellement, une enveloppe maximum de deux milliards pourra être consacrée à ce projet. « L’avenir des territoires est également à prendre en compte, poursuit le président, car pour construire un métro ou des trams, il faut en même temps densifier les destinations de ces transports en commun lourds. Les deux questions ne peuvent pas être complètement décorrélées ». La décision finale devrait être annoncée au deuxième trimestre 2022.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.