Vent debout !

Comme un peu partout en France, et entre autres au commissariat du 2e arrondissement rue de la Charité, auquel s’est associé celui du 1er, les policiers ont déposé leurs menottes à terre le jeudi 11 juin à 17h30, en signe de contestations aux directives du ministre de l’intérieur qui veut mettre fin à certaines techniques d’interpellation comme celle de l’étranglement, et pour montrer leur impuissance face aux délinquants. Les manifestations actuelles contre le racisme dans la police ne favorisent pas leur travail ; ils s’estiment lâchés par le gouvernement qui ne leur permet pas d’interpeller les délinquants qu’il favoriserait plutôt !

La préfète déléguée est venue vendredi au commissariat du 2e, pour tenter de calmer et de rassurer les fonctionnaires, mais cela ne les a pas empêchés de défiler le même jour dans le centre-ville, avec sirènes et gyrophares !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.