Valoriser le nord de la Presqu’ile

Dans le cadre de l’opération Cœur Presqu’ile, la place des Terreaux qui est à la croisée des influences, politique avec l’Hôtel de Ville, culturelle avec le Musée des Beaux-Arts, et commerciale, est en chantier pour un an.

Opération peu commode

Le projet s’attache à ce que ce chantier soit mobile, tout en conservant les circulations piétonnes, au moyen de cheminements balisés et sécurisés. Après quelques jours pas faciles, le trottoir devant le musée est réalisé.

Au nord de la place, l’articulation entre les terrasses des cafés déployées et le cheminement piéton est en fonction de l’emprise disponible. Mais un médiateur est présent pour faire l’interface entre chantier et commerçants qui doivent supporter, en sachant qu’à l’issue, c’est-à-dire fin 2019, la place aura retrouvé son lustre. « Cependant tout commerçant qui subit quelques dommages, peut demander une indemnisation » assure Michel Le Faou adjoint délégué à l’urbanisme, lors du Conseil Municipal du lundi 17 décembre.

En ce qui concerne la Galerie des Terreaux, que beaucoup aimeraient voir réhabilitée, la ville explique qu’elle s’enchevêtre dans huit copropriétés, et qu’elle n’est pas propriétaire de la totalité. Elle essaie de faire émerger un projet qualitatif qui plairait à l’ensemble et permettrait de refaire de cette galerie un lieu vivant.

Malgré le chantier contraint de cette place, la ville tient ses engagements et ses objectifs !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.