Vague de solidarité

A Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes, le contexte sanitaire s’est dégradé ces derniers jours. Plus de sept cents personnes sont en réanimation dans la région, dont cent quarante-cinq à Lyon où 26% des personnes testées sont positives.

De vraies réponses

La Ville prend sa part, en étant motrice des solidarités. Elle intervient sur l’impact social de la crise, en allant sur le terrain, au-devant des SDF, et en ouvrant deux nouveaux centres d’hébergement d’urgence dans les 3e et 5e arrondissements. « Il est indispensable de protéger les publics les plus fragiles et les plus vulnérables, déclare Grégory Doucet maire de Lyon le vendredi 6 novembre, depuis l’Hôtel de Ville, nous nous faisons un devoir d’accueillir les familles en difficulté ». Pour ce faire, mairies, maisons de la métropole, CCAS restent ouverts, et tout un travail est accompli aux côtés des associations, pour aider ces publics, en mettant des locaux à disposition pour la distribution de nourriture.

La solidarité et la coopération sont les vraies réponses. Une plateforme numérique de solidarité à été mise en place, tout comme le sera prochainement une autre pour les commerces. Le maire en appelle à tous les lyonnais, pour qu’ils soient solidaires, et fassent travailler les commerçants de leur quartier, dès leur réouverture !

Deux liens sont à disposition : https://www.lyon.fr/actualite/solidarite/une-plateforme-numerique-pour-les-initiatives-pendant-le-confinement et https://www.lyon-solidaire.fr/

Le bilan de la rentrée scolaire est globalement positif, aucune classe n’a été fermée, mais le port du masque est parfois difficile pour les enfants.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.