Urgence totale

Il n’y a plus personne dans les rues. Faire la manche ne rapporte plus rien aux sans-abri qui ont faim et soif. Pour essayer de combler cette problématique, l’association Donner la main Don de soi effectue des maraudes alimentaires quotidiennes dans la presqu’ile.

Situation grave mais pas désespérée

Elle fait de la résistance citoyenne en apportant à manger et à boire pour répondre aux besoins de ces personnes en grande précarité, car toutes les fontaines sont à sec entre Rhône et Saône. « Les élus de la République pourraient se réveiller face à ces situations dramatiques » clame le président Jean-Marc Roffat. L’association demande depuis longtemps la réouverture de l’ancienne clinique du Tonkin aujourd’hui murée, mais aucune réaction de la part des élus ! Actuellement, selon l’association, il y a une centaine de personnes à la rue entre Perrache et Terreaux, dont beaucoup d’étrangers.

Les bénévoles sont prêts à se retrousser les manches pour accompagner les autorités dans tout projet qu’ils auront pour aider les gens de la rue qui n’ont rien ! Aujourd’hui ils font ce qu’ils peuvent avec leurs maigres moyens ; si la ville et l’Etat leur viennent en aide, ils pourront faire beaucoup plus.

Cette association humanitaire demande au Président de la République de déclencher un plan blanc sans-abri en France pour répondre à l’urgence sanitaire. « C’est en prenant soin des plus faibles que nous serons les plus forts ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.