Urgence capitale !

Le Collectif Jamais sans toit a manifesté le samedi 20 novembre, de la place des Terreaux à la préfecture.

Plusieurs familles dont une cinquantaine d’enfants scolarisés, sont actuellement sans domicile. Ils sont hébergés sous des tentes ou dans des écoles, plusieurs ont été investies dans la ville. D’autre part un certain nombre de mineurs étrangers ne sont pas pris en charge, ils squattent à la Croix-Rousse. « Nous demandons qu’ils soient pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance » martèle le président du collectif

Des jeunes de dix-huit ans, ayant grandi, fait leur scolarité à Lyon, et diplômés de surcroit,, sont toujours sans titre de séjour, et ne peuvent pas travailler, leur intégration est impossible tant que la préfecture ne leur a pas accordé ce sésame indispensable.

Le maire de Lyon fait beaucoup de déclarations à ce sujet, mais les avancées dans ce domaine sont moindres ! Le collectif attend impatiemment de rencontrer Sandrine Brunel le 7 décembre, pour connaitre les intentions de la ville en ce qui concerne l’hébergement de toutes ces personnes sans domicile.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.