Une semaine solidaire

Pour la treizième édition, le collectif Silyon a organisé durant la semaine, une grande braderie de livres, place Bellecour, qui est suivi ce week-end par le Village de la Solidarité Internationale.

Valeur fondamentale et universelle –  Cette braderie libre et solidaire correspond à un besoin. En effet, de nombreuses personnes éloignées de la lecture viennent chiner, se documenter ou participer aux animations qui tournent autour du livre. « Sachant que cette année la thématique est le développement durable, indique  le président Hervé Derriennic, nous sommes au cœur des problèmes actuels. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans la foulée, le Village de la Solidarité Internationale, toujours organisé par Silyon, permet à une centaine d’associations d’informer et de sensibiliser le public sur les rapports inégalitaires rencontrés à travers le monde et principalement sur la pollution, l’environnement et le climat. « Si tu veux marcher vite, marche seul, mais si tu veux marcher loin, marche avec les autres ». Les enjeux environnementaux représentent de plus en plus de facteurs d’inégalité que doit servir la solidarité, d’abord amitié entre les peuples, dont l’univers est porteur de perspectives nouvelles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une centaine d’exposants sont venu expliquer comment chacun à son niveau, peut lutter contre la pollution. L’idée de ce village est de montrer que les pays tous reliés, peuvent agir d’une manière solidaire pour le climat. « La fabrication à l’autre bout du monde n’est plus de mise, poursuit le président, elle engendre de la pollution là-bas, et lors du transport »  Le mieux serait de revenir à une économie de proximité.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.