Une métamorphose peu visible

Pour des raisons de travaux de mise en sécurité, le tunnel sous Fourvière est depuis octobre dernier, et jusqu’à novembre prochain, fermé les nuits de semaine.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mise aux normes obligatoire – En introduction, Jean-Luc da Passano, vice-président de la métropole précise au cours de la visite du jeudi 18 juin, que « ces travaux dans ce tunnel qui date de 1971, où passent cent dix mille véhicules par jour sont indispensables pour la vie de l’agglomération ».Cent mille mètres de câbles électriques  ont été installés, afin de permettre une alimentation générale. Le nombre de caméras dans chaque tube a été doublé, ce qui les fait passer  de douze à vingt-quatre. Un système de ventilation et de désenfumage, qui ne sert qu’en cas d’incendie, ceux-ci étant rares, est en cours d’installation, alors que la ventilation normale arrive par le sol. « Une usine, extrayant et soufflant de l’air se trouve à chaque extrémité du tunnel » indique Stéphane Petit chef du projet. Un réseau d’assainissement qui n’existait pas jusqu’alors, a été créé, trois mille six cents mètres de canalisations passent sous les chaussées, pour récupérer les eaux de pluie, de lavage et celles qui suintent de la colline, avant de rejoindre le réseau du Grand-Lyon. « Les capteurs de pollutions ont dû être changés, car celle-ci n’est plus la même qu’il y a quarante-cinq ans » poursuit le chef de projet. L’intégralité de la chaussée soit 35.000 m²,  a été refaite il y a une quinzaine de jours, et les façades extérieures sont en cours de rénovation.

A partir du lundi 12 octobre 2015, le tunnel fonctionnera avec les nouveaux équipements.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.