Une institution méconnue

Créée par Bonaparte en 1800 alors que l’Etat était en faillite, la Banque de France fit appel à des capitaux privés, pour financer la reprise de l’activité économique. Elle est nationalisée pendant la deuxième guerre mondiale, puis devient indépendante en 1993.

Fraicheur de l’information

La Banque de France est le plus gros imprimeur public de la zone euro, du fait qu’elle fabrique les billets pour la France mais aussi pour d’autres banques centrales. Elle facilite le financement de l’économie, garantie la stabilité des prix et fait en sorte que circule la quantité d’argent nécessaire aux besoins du marché, et si nécessaire fait tourner le planche à billets ! « Nous donnons des notes aux grosses PME, ce qui permet de leur prêter ou non » indique Stéphane Gourdet directeur régional adjoint qui très fréquemment va lui-même au-devant des entreprises.

Ensuite elle veille au bon fonctionnement de la sécurité financière et participe à la prévention des risques en la matière. Elle évalue enfin la solidité financière des entreprises, établit des diagnostics économiques, agit comme médiateur du crédit et n’hésite pas à accompagner les TPE.

En relation avec les services sociaux, elle cherche à prévenir les situations de surendettement qui résultent souvent d’accidents de la vie comme le divorce, mais elle constate que depuis presque trois ans les dépôts de dossiers sont en régression, ce qui est bon signe.

La Banque de France, banquier de l’Etat, est avant tout gardienne de la stabilité monétaire.

www.banque-france.fr

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.