Une image valorisée

La Fan Zone était au bon endroit. La ville de Lyon et le service des sports ont en juin et juillet, mobilisé tous leurs moyens de manière à ce qu’il y ait le moins de gêne possible.

Plus de pour que de contre – Certes elle a dérangé les riverains, dont 37% sont mécontents. « J’ai été obligé de quitter Lyon pendant un mois » assure l’un d’eux habitant place Bellecour. Les commerçants du secteur, particulièrement des rues du Plat et Saint-Exupéry, ont connu une période noire, car situés derrière la Fan Zone et les camions de police.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cependant, cette Fan Zone a su répondre au flux important de supporters, elle a été repérée comme l’une des meilleures de France. « L’opportunité nous a été donné grâce à l’Euro 2016, d’ouvrir une nouvelle page de la ville, et de conforter l’image de la Métropole » assure Gérard Collomb maire de Lyon.

Le dispositif de sécurité a donné toute satisfaction, les services ont su gérer une situation jusque-là inconnue. « Cet évènement a été un moment réussi, moteur et fédérateur, dont les premiers retours économiques sont positifs pour l’agglomération » indique Fouzia Bouzerda adjointe au maire déléguée au commerce. L’Euro 2016 a profité à l’ensemble des hôtels qui ont eu plus de nuitées que prévu, aux restaurants, aux bars, aux taxis, aux autocaristes. Surtout, la Métropole a fait preuve de sa capacité à accueillir des évènements majeurs !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.