Une autre Saint-Valentin !

Pour la Saint-Valentin, le dimanche 14 février, les amoureux vont devoir, en raison des restrictions imposées par la pandémie, se réinventer de façon à s’offrir une belle journée !

Presqu’ile insolite !

Avant 18 heures, les hommes pourront entrainer l’élue de leur cœur dans une balade romantique au fil des rues et des places. Toutes ont une histoire. C’est à chacun de se documenter afin de conter à sa partenaire les hauts et les bas de ces lieux « insolites » que sont le square Janmot, espace poétique dédié à ce peintre qui a décoré l’église Saint-François de Salles, qui pourra alors être visitée, et dont de nombreuses œuvres sont conservées au Musée des Beaux-Arts. A propos, ce dernier est un ancien couvent, le Palais des Dames de Saint-Pierre, dont l’origine remonte au Ve siècle !

La place Antonin Poncet fut pendant trois cents ans un haut lieu du social, avec l’Hôpital de la Charité et son fameux clocher, qui de 1630 à 1930, a accueilli, des malades, des pauvres et des enfants abandonnés. L’histoire du tourniquet et de sa cloche restent en mémoire !

La place Bellecour que dominestatue,arma, la statue de Louis XIV, fut successivement place royale et place d’arme, après avoir été propriété de l’abbaye d’Ainay puis de la famille Le Viste.

La place des Célestins rappelle le couvent du même nom qui resta plus de quatre cents ans au cœur de la presqu’ile, puis la place des Jacobins et sa statue abritant quatre  artistes, le passage de l’Argue, seule rue abritée de Lyon et l’Hôtel-Dieu dont l’histoire remonte au XIIe siècle, et qui aujourd’hui est transformé en haut lieu du commerce, nous ramènent dans le monde contemporain !

Mais bien sûr, il ne faut pas oublier Saint-Bonaventure et le couvent des Cordeliers, ni Saint-Nizier qui accueillit Pothin le premier évêque de Lyon, ni la place des Terreaux, construite au XIIe siècle pour protéger le bourg Saint-Nizier.

Après ce long périple, les nombreux restaurants faisant des plats à emporter, pourront livrer à domicile un repas des plus savoureux, avant une nuit,  qui après la lecture d’un poème, d’une prière ou d’un texte sur l’amour, prolongera l’épanouissement du couple !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.