Un week-end glaçant

L’inauguration de la quinzième édition du Festival Quais du Polar dont le temps fort est ce week-end dans la presqu’ile, a eu lieu au Palais du Commerce, le vendredi 29 mars.

Des centaines d’ouvrages proposés

La culture est un fort moteur de développement pour la ville de Lyon. Pour sa première manifestation, le Festival envahissait la Galerie des Terreaux. Les organisateurs étaient alors loin de se douter que quinze ans plus tard il aurait un rayonnement international !

Quais du Polar est une illustration exemplaire de l’offre culturelle lyonnaise, le festival est aujourd’hui devenu une référence, d’abord par le nombre de visiteurs qui avoisine les cent mille, puis par les auteurs au nombre de cent quarante, français et étrangers. Le temps d’un week-end, la Métropole, avec une soixantaine d’évènements dans cinquante-trois lieux, et principalement la presqu’ile – Palais de la Bourse, Chapelle de la Trinité, Hôtel de Ville, Amphithéâtre de l’Opéra et Théâtre Comédie Odéon – devient la capitale du polar, la culture irrigue la Capitale des Gaules !

Dans ces différents lieux, un foisonnement d’ouvrages, tous plus noirs les uns que les autres, est proposé, Lyon vit une actualité vibrante, la peur et l’anxiété règne dans les rues glauques et sur les quais ! « Pourtant ce type de littérature m’attire, assure Rémi, j’aime ressentir quelques frémissements ! »

Quais du Polar va également à la rencontre de ceux qui sont éloignés de la culture, ainsi qu’à celle des jeunes dans les écoles

Cet anniversaire témoigne du succès d’un évènement littéraire d’envergure, et rappelle l’importance du livre dans le paysage culturel.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.