Un tissu riche

L’Insee et la Chambre de Commerce et d’Industrie Auvergne-Rhône-Alpes (CCIR) ont dressé le portrait des entreprises de la région, le jeudi 12 avril à la CCIR.

Poids économique d’Auvergne-Rhône-Alpes

Les PME sont le premier employeur de la région, elles occupent 30% des salariés, viennent ensuite les grandes entreprises, puis celles de taille intermédiaire (ETI), et enfin les TPE qui bien que les plus nombreuses –sur quatre cent soixante-dix-sept mille entreprises implantées sur le territoire, 95% sont de petites entreprises – elles n’emploient que 19% des salariés, car la plupart d’entre elles ne comportent que des emplois non-salariés. Ce qui n’empêche pas les grandes d’être présentes également.

Un salarié sur deux travaille dans une entreprise régionale, et les autres dans des multinationales, car le tissu d’entreprises est largement ouvert sur le monde, 40% des PME et 60% des ETI font une partie de leur chiffre à l’export. « Les ETI sont les poids lourds de notre économie régionale » indique Philippe Guérant président de la CCIR.

Les secteurs industriels importants – métallurgie, chimie, textile, informatique etc. –  sont très présents, très dynamiques et diversifiés dans la région ; ils contribuent à la valeur ajoutée régionale. Cela permet la création de richesses, mais la digitalisation est un facteur nouveau à propos duquel les entreprises doivent être très vigilantes, car sans numérique, leur avenir risque d’être compromis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.