Un service délicat

La Brigade de Prévention de la Délinquance juvénile (BPDJ) qui existe depuis 1998 à la Caserne Delfosse rue Bichat, a inauguré ses locaux rénovés le mardi 3 octobre.

Avec l’aide du club Soroptimist qui a financé l’opération, ces nouveaux locaux bénéficient désormais d’un équipement moderne et dynamique digne du XXIe siècle, qui répond aux besoins de la BPDJ.

« Dans le cadre de l’enquête judiciaire, nous recevons ici les enfants qui ont déjà subi des sévices, indique l’adjudant-chef Violaine Chabardes, commandant ce service de six personnes, il s’agit d’un domaine sérieux et très sensible ». L’audition des enfants est très importante, il faut avant tout les mettre en confiance, leur faire comprendre que les gendarmes sont là pour les protéger.

La brigade reçoit en grande majorité des enfants ayant subi des violences sexuelles, elle ne reçoit que des enfants victimes dont malheureusement le nombre est en augmentation. S’ils étaient deux cent cinquante en 2014, la BPDJ en a reçu quatre cents neuf en 2016.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.