Un retour attendu

Après la fermeture du bureau de poste rue Grolée, les habitants des Cordeliers devaient aller aux Terreaux, quai Saint-Antoine ou à Bellecour pour leurs opérations.

Un relai complet – Afin de remédier à cette absence le tabac-presse situé 55 rue de la Bourse, est devenu depuis le lundi 8 février, la première poste relai de la presqu’ile. « Cela permet d’affranchir ou de récupérer vos lettres et colis, ainsi que d’acheter tous les objets postaux du quotidien,  indique Juliette Goillon, directrice régionale adjointe du réseau La Poste, nous avions pris l’engagement de revenir dans le quartier ». Ce relai dessert les rues alentour, Bourse, Claudia, Gentil, Neuve, Poulaillerie et avoisinantes, ainsi que la place des Cordeliers, soit sept cent cinquante boites aux lettres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Depuis quelques années, La Poste constate une désertification de ses bureaux étant donné la large palette d’offres qu’elle met sur internet. « Nous avons voulu quelque chose qui réponde aux attentes des clients, poursuit la directrice adjointe, il est extrêmement important qu’ils soient bien servis ». Et de préciser que la grande amplitude horaire de ce relai correspond bien aux habitudes des riverains. Un réel partenariat s’est donc instauré dans la durée, entre le tabac-presse et la Poste qui souhaite que ce service soit utilisé régulièrement, qu’il donne satisfaction et simplifie la vie des habitants.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.