Un ras le bol général

La plupart des habitants de la place Bellecour sont exaspérés par les manifestations incessantes qui s’y déroulent. « Ils enlèvent un chapiteau le lundi pour en remettre un le mercredi » souligne un riverain. Plusieurs assurent que la musique est top forte, et qu’elle fait parfois trembler les immeubles. « On en est à se demander si les vitres ne vont pas se casser » indique Isabelle. Bien sûr, ceux qui viennent s’installer autour de la place sont informés de ces nuisances, mais beaucoup sont là depuis longtemps et constatent que les manifestations sont de plus en plus fréquentes. « Autrefois il y avait seulement le tournoi de boules de la Pentecôte, avance Camille, maintenant c’est presque tous les week-ends. » La Biennale de la Danse, et la fête des lumières, pour ne citer qu’elles, leur interdisent de sortir ou de rentrer chez eux, la foule étant partout, sur le trottoir et sur la chaussée. Si certains essaient de le prendre avec philosophie, comme Isaure qui reconnait que c’est la panique ces jours-là, mais qu’il faut s’arranger le mieux possible, d’autres sont carrément exténués, d’autant que la ville a eu l’amabilité de les prévenir qu’à partir du 2 décembre, des essais de lumière et de sonorisation seront faits tous les soirs, cela fera donc dix jours de suite ! La fête des lumières, ce n’est pas celle du bruit assourdissant. D’un autre côté, ces manifestations dégradent la place, et c’est le contribuable lyonnais qui paie pour la remettre en état !

La place est bien plus belle sans chapiteau

La place est bien plus belle sans chapiteau

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.