Un premier bilan

L’industrie très touchée en Auvergne-Rhône-Alpes, reprend son activité depuis mi-mai, fait savoir la Banque de France, qui relève que les deux mois de confinement ont moins affecté les services.

La production industrielle a continué de chuter en avril pour se positionner à peine à la moitié (47%) de ce qui est constaté habituellement dans la région. Le secteur le plus affecté est la fabrication de matériel de transport, alors que la chimie, la pharmacie et l’agroalimentaire s’en sortent plutôt bien, étant parfois les bénéficiaires de la crise sanitaire !

Le BTP comme les secteurs marchands ont été lourdement pénalisés, principalement l’hébergement-restauration qui est encore fermé à ce jour.

L’informatique a un peu mieux résisté, grâce à la généralisation du télétravail

Avec le déconfinement, les anticipations sont naturellement favorables, mais elles demeurent prudentes au regard de la faiblesse des carnets de commande, et des trésoreries fortement impactées. Cependant il y aura probablement de fortes hétérogénéités selon les secteurs.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.