Un plan drastique

L’Assemblée Générale de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne qui s’est réunie le lundi 19 mars a voté un plan de suppression de trente-cinq postes sur un total de quatre cent soixante-dix-neuf.

Réduction, réorganisation

Ceci, du fait de la loi de finances pour 2018 qui a encore diminué les ressources de l’institution de plus de cinq millions d’euros, baisse qui vient s’ajouter aux précédentes. « Compte tenu de cette contrainte majeure et de l’obligation légale de recouvrer l’équilibre budgétaire rapidement, un nouveau plan d’économies est incontournable » précise le président Emmanuel Imberton

Ce plan qui intègre la réorganisation des services et des missions, est construit autour de plusieurs leviers. D’abord la réduction de la masse salariale, mais aussi l’optimisation des frais généraux et des charges externes, la baisse des subventions accordées et la réduction des agences de proximité, dont feront les frais celles de Tarare, Montbrison, et Vaulx-en-Velin, où la CCI essaiera de limiter l’impact social. « Ces changements ne diminuent en rien notre engagement auprès des entreprises, poursuit le président, notre volonté est de conserver des actions efficaces et de déployer une nouvelle forme de proximité au service du développement économique ». Le combat, la conviction et la conquête motivent les élus de la Chambre de Commerce.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.