Un patrimoine vivant

Le coup d’envoi de la cinquième édition du Festival Labelsoie a eu lieu le 10 novembre, par la présentation du programme.

La soie, début de l’industrie lyonnaise – Cette manifestation, qui au fil des années a pris de l’ampleur, permet à tous les acteurs culturels et économiques de se rencontrer pour faire vivre un patrimoine vivant. Né d’une initiative citoyenne, ce festival met cette année le Japon, sans qui il n’y aurait plus de soie à Lyon, à l’honneur. « En effet, il y a cent cinquante ans, face à l’épidémie frappant les vers à soie de la Fabrique lyonnaise, l’instauration d’une nouvelle route vers le pays du soleil levant, apporta une réponse salutaire qui a permis à notre région de devenir la première au sein de l’industrie textile française, avec une filière soie reconnue » indique Gérard Collomb maire de Lyon. La soie fait partie intégrante de la mémoire et du patrimoine lyonnais. Ce festival permet de donner un coup de projecteur sur l’héritage laissé par la soie et les innovations qu’elle génère.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ainsi, de nombreuses manifestations, conférences, expositions, initiation au billard, éveil musical, visites des traboules, sans oublier le traditionnel Marché des Soies organisé au Palais du Commerce, auront lieu dans la presqu’ile, entre la 14 et le 29 novembre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.