Un moment spécial

« Classique ou moderne, il n’y a qu’une seule cuisine, la bonne » ainsi s’exprimait Paul Bocuse décédé samedi dernier, dont la mémoire est venue imprégner l’assemblée générale des Toques Blanches qui a eu lieu le lundi 22 janvier au Conseil Régional.

Enchanter le consommateur

Cet homme au rayonnement planétaire, très sympathique et attachant, a fait connaitre Lyon et sa gastronomie aux quatre coins du globe. Aussi, l’association va-t-elle demander qu’un hommage national lui soit rendu, le dimanche 11 février, jour de son anniversaire, il aurait soufflé ses quatre-vingt-douze bougies.  « Monsieur Paul nous a quitté, Lyon a perdu un très grand entrepreneur, mais la relève est assurée par tous les Grands Chefs lyonnais » indique le président Christophe Marguin.

Les Toques Blanches existent depuis dix ans, et sont aujourd’hui une association reconnue. Il faut dire que tous les candidats qui frappent à la porte ne sont pas forcément admis, ils sont sélectionnés.  Actuellement, les consommateurs sont de plus en plus attentifs à ce qu’ils mangent, les restaurateurs doivent en tenir compte. Au cours de cette AG, plusieurs décorations ont été remises à des personnalités  telles Renée Richard la reine du Saint-Marcellin fermier ou l’Equipe de France pour le Bocuse d’Or 2019, qui savent faire rayonner la cuisine à son plus haut niveau.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.