Un métier, une passion

La Fédération du bâtiment Auvergne Rhône-Alpes a lancé le 19 juin une nouvelle campagne de promotion de l’apprentissage.

Véritable ascenseur social – Par rapport à 2009, l’apprentissage est en recul de 20%, et pourtant soixante-et-onze mille entreprises travaillent sur le territoire régional dans le secteur du bâtiment, et cent cinquante-sept mille jeunes sont en formation, dont neuf mille en apprentissage.

Depuis 2010, la conjoncture n’était pas favorable, beaucoup d’entreprises rencontrant des difficultés, mais depuis le début de l’année, la courbe repart à la hausse. La commission fait donc une campagne à destination des entreprises, pour valoriser l’apprentissage en le positionnant comme outil de révélation du potentiel des jeunes, et comme vecteur de transmission du métier par le savoir.

« Alors même que les premiers signes de la reprise tendent à se confirmer, il est important de remobiliser les entreprises autour de l’apprentissage » précise Philippe Lansard président de la commission du bâtiment, qui est secteur dans lequel il y a de l’emploi, et toute une panoplie de carrières offertes. L’apprentissage est la voie d’accès privilégiée pour les métiers du bâtiment. Il s’agit d’un contrat entre trois personnes : l’organisme de formation, l’apprenti et l’entreprise.

A noter que certains métiers comme métallier, maçon et menuisier sont actuellement en tension, alors que les énergies renouvelables et la transition énergétique sont de nouvelles voies demandant de nouvelles compétences.

L’objectif est d’augmenter le nombre d’apprentis de 20% d’ici trois à cinq ans.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *