Un métier indispensable

Le mardi 12 mai est la journée mondiale des infirmières. Bien qu’elles soient applaudies tous les soirs, il est utile de les connaitre un peu mieux.

Véritable sacerdoce

Celles ayant une fonction hospitalière, particulièrement occupées en cette période de pandémie, pallient les souffrances physiques et morales des patients. Souvent très dévouées, elles ne ménagent pas leur peine. Elles exécutent les prescriptions médicales et sont en même temps responsables de la prise en charge globale du malade. Ouverture d’esprit, sens de l’écoute et équilibre psychologique s’avèrent être des qualités indispensables.

A côté existe les infirmières libérales et celles exerçant des prestations de soins à domicile (PSAD), qui ont une place essentielle au sein du parcours de soins et de son accompagnement thérapeutique. Au-delà des soins réguliers, perfusion, nutrition, insulinothérapie par pompe etc., elles sont au centre de la coordination des soins et veille à la fluidité des échanges entre les différents acteurs de la prise en charge du patient à domicile (prescripteur, pharmacien hospitalier ou d’officine, médecin traitant).

L’infirmière est un acteur clé de l’efficacité du traitement du patient. Elle est l’œil du prescripteur au domicile du patient et se charge d’en évaluer l’état général pour s’assurer de la bonne adhésion au traitement et de son efficacité.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.