Un climat des affaires fragilisé

En 2018, près de la moitié des TPE-PME régionales ont un chiffre d’affaires en augmentation, soit une nette progression par rapport à 2017, fait savoir la Chambre Régionale de Commerce et d’Industries (CCIR)

Ce bilan annuel a néanmoins été pénalisé par les blocages et manifestations du mouvement des Gilets jaunes. 30 % des TPE-PME signalent que leur chiffre d’affaires a été impacté à la baisse en décembre avec des incidences sur le niveau d’emploi pour une part d’entre elles.

On observe aussi une dégradation de la situation de trésorerie, 32 % des TPE-PME se disant en situation difficile ou très difficile. Par ailleurs, si une majorité d’entreprises a réalisé les investissements prévus, près de 20 % disent avoir revu leurs projets à la baisse pour des raisons financières, de manque de visibilité ou du fait des événements sociaux. Ces derniers sont aussi à mettre en lien avec la forte chute de confiance dans la situation économique générale : les entreprises confiantes redeviennent minoritaires (41 %).

Dans ce contexte, les perspectives des TPE-PME pour le 1er semestre 2019 apparaissent partagées et incertaines. Les difficultés de recrutement, le manque de vigueur de l’activité et le climat social pesant sont des préoccupations certaines. Pour autant, les entrepreneurs ont toujours des projets de développement !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.