Un budget contesté

Le budget primitif de la Ville de Lyon pour 2016, se montant à six cent quarante millions d’euros, a été détaillé par l’adjoint aux finances Richard Brumm, lors du Conseil Municipal du jeudi 17 décembre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La ville a la volonté de proposer des services publics accessibles à tous. Ce budget qui est une rupture par rapport à ceux des années précédentes, répond courageusement aux contraintes actuelles. « Nous dégagerons plus d’économies par notre manière de travailler, que par les recettes supplémentaires  engrangées ». Il s’agit d’un budget lucide, qui donne un cap à la ville, tout en étant gage d’ambition et de responsabilité.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« La mondialisation nous oblige tous à nous remettre en cause, ce budget sans ambition, ne présente pas de réelles économies » indique Denis Broliquier maire du 2e arrondissement. Et de renchérir qu’en présentant un modèle vieillissant, il refuse de s’attaquer aux réformes nécessaires, qu’il manque de visibilité. Pour Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er, il ne s’adresse pas aux premiers concernés, les  lyonnais qui devraient être associés aux choix budgétaires de la cité

La ville qui a des responsabilités dans de nombreux domaines et doit les assumer, soutient qu’un budget se construit à partir de priorités, et que celui-ci doit conduire à réaliser des économies.

contact: lyon-presquile@orange.fr

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.