Un besoin impérieux

Le Bateau Chapelle amarré quai Rambaud doit être révisé tous les cinq ans et inspecté. La prochaine mise à cale est pour 2018. Coût de l’opération, environ quinze mille euros.

L’association vit sur les recettes du Pardon des Marinier qui a lieu une fois par an, or ces dernières années, le mauvais temps et la pluie ont sévi, il y a donc eu peu de rentrée d’argent.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au cours de l’assemblée générale du  vendredi 8 avril, en présence du président de région des mariniers Pierre Dubourg, la location du bateau pour certaines manifestations, comme des réunions, des conférences ou de la musique, a été envisagée « Nous avons besoin d’argent pour maintenir le bateau en état, indique le président, mais ne pouvons accepter n’importe quoi, car il faut respecter le cadre ». Les adhérents vont donc faire appel à des personnes qui ménageront le lieu.

Il en va du devenir de l’association, il est nécessaire de relancer la machine, pour que le bateau survive, mais comme pour tout, l’argent est le nerf de la guerre.

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.