Un avant, un après

L’épisode actuel marqué par le Coronavirus Covid 19 est totalement inédit, c’est un traumatisme pour beaucoup, une situation inconnue de tous, face à un virus méconnu. De nombreuses personnes, pour ne pas dire la majorité, ont peur et sont angoissées, la solidarité doit alors s’exprimer.

Les valeurs sont bousculées. « Cette épidémie nous apprend probablement quelque chose sur notre façon de vivre et de consommer, indique le psychiatre Serge Hefez, nous en sortirons peut-être renforcés ». Il s’agit d’un traumatisme collectif institué à la fois par le Covid 19, mais aussi par le confinement.

Il est nécessaire de structurer le temps en ayant un rythme de vie inchangé et de se sentir relié les uns aux autres, par le téléphone, skype etc., il y aura toujours un côté positif créé par ces liens reconstitués. La Secrétaire d’Etat Sophie Cluzel, a d’ailleurs appelé solennellement tous les Français à faire preuve de solidarité entre eux et encore plus envers les familles rencontrant des difficultés en leur sein. Ne pas sortir est un sacrifice auquel tout le monde doit participer, non seulement pour soi, mais aussi pour les autres, c’est un acte civique, une manière de lutter ensemble contre le danger.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.