Un acte pas anodin

Comme elle le fait toutes les années, la mairie du 2e a invité le mardi 22 janvier, tous les couples qui se sont mariés en 2018. Dix-huit avaient répondu présents.

Un choix assumé

Le mariage est beaucoup moins classique qu’autrefois, ceux qui se marient le font volontairement, après avoir parfois murement réfléchi.

La moitié des cent cinquante mariages annuels que célèbrent les élus du 2e sont uniquement civils, c’est pourquoi la mairie veut les accueillir correctement. « Nous prenons le temps de vous recevoir, précise le maire Denis Broliquier, et acceptons toutes les formes de mariage, pourvu que cela plaise aux heureux élus du jour ». En effet, certains souhaitent un mariage très simple, alors que d’autres apprécient que ce soit un moment ronflant ! « Nous avons été frappé par la personnalisation de notre mariage, c’était une super cérémonie » déclarent Philippe et Tatiana

Dans tous les cas, ce n’est pas une décision prise à la légère, bien que la majorité des couples vivent déjà ensemble depuis parfois de nombreuses années, et aient souvent des enfants, le mariage reste un acte officiel qui engage les époux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.