Trouver un job d’été

Organisé par le CRIJ, pour la quinzième édition, un salon offrant des jobs d’été s’est tenu le mercredi 27 avril dans l’atrium de l’Hôtel de Ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le premier pas – Deux mille deux cents postes étaient proposés par dix-neuf entreprises, et mille six cents affichés, mais cela n’était pas trop vu l’affluence permanente. « Il faut reconnaître que c’est par le travail que l’on conduit les jeunes vers l’autonomie » indique Franck Lévy adjoint au maire délégué aux associations. Travailler durant l’été permet d’enrichir son CV, c’est un premier pas vers la vie active, pour plus tard obtenir un emploi pérenne. « Je suis étudiante en 1ère année d’orthophonie, et accepte n’importe quoi » avance Alix qui attend devant le stand Ikéa. D’autres cherchent plus dans une branche qu’ils connaissent, ou qui correspond à leurs études. Il y en a pour tous les goûts ! Si la plupart sont satisfaits des rencontres opérées, d’autres comme Amandine et Clara  repartent un peu déçues, car à leur sens ce n’est pas assez diversifié.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les jeunes cherchent un job pour des raisons variées : acquérir une expérience, payer les études ou les vacances, financer un projet ou mettre de l’argent de côté. Mais les entreprises ne les embauchent pas sur le champ, c’est le premier contact et encore faut-il que le jeune convienne au recruteur, et vice versa !

contact: lyon-presquile@orange.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.