Trop de pollution

La pollution à la sortie du tunnel de la Croix-Rousse est très au-dessus des normes autorisées, ce qui impacte l’école Michel Servet, les crèches du secteur et les habitants du quartier.

Points de vue différents

La mairie du 1er arrondissement n’est pas du tout satisfaite, car à son sens, malgré ses propositions – lieu d’accueil à la Condition des Soies et fermeture du tunnel pendant les pics de pollution – aucune réponse n’est apportée à ce problème. « Nous considérons que la ville met en danger la vie d’autrui » lance la maire Nathalie Perrin-Gilbert lors du Conseil Municipal du lundi 1er juillet.

Cependant, la ville assure que de nombreuses mesures ont déjà été prises, et qu’il n’y a pas de danger supplémentaire à l’intérieur de l’école ; « Tous les taux relevés depuis 2001 s’améliorent petit à petit, assure Thierry Philip conseiller municipal, beaucoup moins de personnes sont touchées ». De nombreux investissements ont été faits pour améliorer la qualité de l’air dans la ville. « Désormais la circulation alternée est mise en place lors des pics de pollution, poursuit-il, la fermeture du tunnel n’est pas une bonne solution car circulation et pollution se reporteront ailleurs ! ».

Thierry Philip assure que les mesures sont prises de la façon la plus préventive possible, que les services sont mobilisés, et que tout est fait pour améliorer la qualité de l’air.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.