Triste image de la ville

Certains bacs à verre débordent régulièrement. Serait-ce que les lyonnais boivent trop, ou que ces bacs ne sont pas suffisamment souvent vidés. Il y a certainement des deux, aussi la ville et la métropole devraient-elles prendre ce phénomène en compte, afin que les espaces publics restent propres. « Ces bacs à verre débordants me répugnent » lance Françoise qui passe quotidiennement à proximité de celui situé à l’angle des rues Franklin et de la Charité.

Mais il n’est pas le seul dans son cas. Aussi certaines associations demandent-elles qu’un numéro de téléphone soit inscrit sur les containers de manière à permettre aux riverains de prévenir quand ils sont pleins. Mais le mieux est qu’ils soient vidés plus fréquemment, ce qui éviterait les dépôts anarchiques sur le trottoir autour du bac, ou carrément en son sommet ! Outre la mauvaise image de la ville que cela inspire, ces bouteilles vides déposées à l’extérieur représentent un danger certain.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.