Transmission de la mémoire

Le 8 mai 1945 marque la capitulation de l’Allemagne nazie, le Troisième Reich est terrassé par les alliés.

Fraternité et solidarité

Ce fut le conflit le plus meurtrier de l’histoire, cinquante-cinq millions de morts, mais l’occupant n’est pas parvenu à mettre la France à terre. Certes, elle est blessée, meurtrie, de nombreux villages sont à reconstruire ; les déportés rentrent des camps de concentration, et c’est alors que le pays découvre l’horreur !

« En ce jour de commémoration de l’armistice, un appel au recueillement pour que s’ouvre une ère de paix et de fraternité, est lancé » avance Marcos Merchan président des Anciens Combattants, devant le Monument au Morts place de l’Hippodrome, moment important pour le quartier qui s’est souvenu de ses disparus.

Alors que beaucoup vivent dans la misère et la précarité, à côté d’une société de consommation et de plaisirs qui n’accorde guère de valeur à la fraternité, il est utile de se remémorer les valeurs fondamentales de la République, liberté, égalité … fraternité.

L’Homme devrait être poussé à la bienveillance, mais les peuples sont divisés par les luttes et les guerres qui sévissent à travers le monde, l’individualisme et la haine guident les hommes et les nations. Pourtant, la paix mène à l’harmonie des peuples, à la générosité et à la bienveillance, elle est un fruit de justice semé par ceux qui la recherche.

« En considérant les conflits du passé, poursuit le président, souhaitons que l’avenir tende vers la Paix ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.