Tradition moyenâgeuse

La célébration de la Chartre Sapaudine qui confirme aux lyonnais, les avantages accordés par Philippe le Bel en 1312, à savoir franchises, liberté, droit de se gérer eux-mêmes et d’assurer la surveillance de la cité, a eu lieu le mercredi 10 mai place des Terreaux.

Affranchissement de Lyon – « Nous célébrons aujourd’hui la mémoire d’une faste histoire qui a permis après bien des luttes et du sang versé, que les lyonnais grâce à la ténacité des marchands aient raison de la superbe des seigneurs, et soient affranchis en 1320 de la tutelle de l’archevêque Pierre de Savoie » précise Christian Gelpi président du comité des fêtes. Des libertés sont désormais accordées, les citoyens peuvent élire les conseillers, les consuls, s’assembler, faire le guet, porter les armes en cas de nécessité, disposer de leurs archives,  et surtout garder les portes et les clés de la ville.

Des  penonnages, police de l’époque qui lors de cette cérémonie ont renouvelé la promesse de garder les franchises contenues dans la chartre, pour « l’Honneur de la compagnie et la renommée de la Ville de Lyon », se forment alors, par quartiers, par métiers, chacun s’occupant d’une portion de la cité.

« Aujourd’hui, ceux-ci participent aux activités de la ville, et à ce titre ont un rôle civique important » poursuit le président. En effet, chacun doit avoir à cœur de remplir un devoir citoyen, car il est l’héritier d’une longue tradition qu’il se doit d’honorer et à ce titre doit représenter dignement la ville en France et à l’étranger. « Mais c’est surtout la convivialité dans un grand esprit d’ouverture, d’entraide, de lien social et de fraternité qui prime » précise un membre de la Confrérie du cardon de Vaulx en Velin..

Cette chartre signée le 21 juin 1320 au château de Pierre Scize, sous la pression du roi Philippe V le Long, qui confirme les usages de la cité de Lyon et de ses habitants, apporta paix et bienfaits à tous.

A l’occasion du trentième anniversaire  de la réapparition des pennons de Lyon, un village Renaissance est édifié sur la place Bellecour, du 11 au 14 mai où se trouvent différentes confédérations de métiers, bois, fer, forge etc. avec spectacles et animations qui ont lieu également dans le Vieux Lyon, tout le week-end.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.