TPE en danger !

La crise sanitaire a obligé la France à découvrir que les clefs de l’économie sont dans les mains de millions d’Indépendants et très petits entreprises (TPE). Elles sont un écosystème faisant fonction de rempart – hélas ignoré – contre l’inactivité et le chômage. Une armée de l’ombre bâtie sur un micro-capitalisme de proximité et sur la valeur ajoutée du travail.

Mort sociale prévisible !

Le reconfinement s’est abattu sur les TPE comme une nouvelle déflagration. Les artisans, commerçants, restaurateurs libraires, professionnels de l’événementiel… ne sont plus seulement « en danger », mais proches du coup de grâce. Des drames qui se jouent actuellement, alors que le socle des petites activités se dérobe en ce moment sous leurs pieds.

Bataille sur le front sanitaire certes ! Sur le front économique, l’Etat a engagé ses forces pour protéger le capital industriel de la France, mais en sacrifiant souvent les TPE. Des dizaines de milliers de microstructures font encore vivre, sans argent public, un entrepreneur, son conjoint et sa famille, sans accès à l’indemnisation du chômage.

Un pan entier du front social repose sur les TPE, et pourtant plusieurs milliers sont menacées de cessation de paiement. Pour garantir leur viabilité, la solution est l’application du principe « zéro chiffre d’affaires = zéro charge » et la suppression promise de l’Impôt sur les sociétés pour des milliers d’entre elles, car la trésorerie est l’oxygène des TPE ! 

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.