Tous solidaires

Par arrêté préfectorale, il a été décidé que la Marché de Noël place Carnot fermerait à dix-neuf heures, les trois jours du Fête des Lumières, pour des raisons de sécurité.

Mais les commerçants et particulièrement ceux de bouche, bien qu’ils doivent respecter cette décision, ne sont pas d’accord. « Cela nous dérange énormément, avance l’un d’eux, il y a un manque à gagner certain, notre chiffre d’affaire s’en ressent ». D’autant que les clients restent sur leur faim, car ils n’avaient pas prévu cela. « Une trentaine de personnes se trouvaient devant mon chalet quand on est venu m’obliger à fermer ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ce nouvel horaire a été annoncé aux commerçants une semaine avant le début du marché, alors qu’ils avaient déjà payé l’emplacement.

avoisinant les dix mille euros. « Ils pourraient au moins respecter les horaires puisque d’habitude c’est vingt heures, nous avons été trompés, volés, et en plus les clients sont furieux ! »

Il faut reconnaitre qu’à peu de distance, rue Victor Hugo, de la nourriture ou autres babioles étaient proposées sans qu’il n’y ait aucun contrôle. Alors pourquoi deux poids deux mesures ? Lors de la fête des lumières, la foule est partout, il semble qu’il n’y ait pas plus de risques au Marché de Noël qu’ailleurs !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.