Tomber dans la marmite !

Pour sauver des vies, il y a besoin de sang en permanence, aussi une grande collecte a-t-elle lieu au Palais du Commerce, lundi 17 et mardi 18 janvier.

Mon sang pour les autres

En Auvergne-Rhône-Alpes, mille quatre cents dons quotidiens sont nécessaires pour répondre à la demande des malades et accidentés. « Donner son sang est un acte de solidarité, affirme Brice Poreau responsable des prélèvements du Rhône à l’EFS, nous sommes tous concernés ». Cette collecte, l’une des plus importantes de la région a réuni quelques deux mille cinq cents donneurs, dont 30% de nouveaux, ce qui est très positif, car cent soixante-dix mille sortent des fichiers chaque année, et doivent être remplacés.

Donner doit devenir un acte pérenne. « Cela fait quarante ans que je donne mon sang, assure Roger, j’ai commencé à l’occasion d’un appel pressant de l’EFS, et depuis cela n’a pas cessé ». La durée de vie des produits sanguins est courte, aussi les dons de personnes âgées de dix-huit à soixante-dix ans doivent-ils être réguliers.

A l’occasion de cette journée particulière, une cinquantaine de diplômes ont été remis aux donneurs les plus méritants, ayant effectué un minimum de quarante cinq dons, sachant que les femmes peuvent donner quatre fois par an, et les hommes six.

« Le sang c’est la vie, partageons sans attendre que le destin vienne frapper à notre porte ! ».

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.