Tolérance appropriée !

Les lieux de culte, qu’ils soient chrétiens, juifs ou musulmans, ont été oubliés du plan de déconfinement.

Suite à l’insistance de nombreux prélats et associations, le Conseil d’Etat a donné son aval le lundi 18 mai pour leur réouverture, et ordonné au gouvernement de lever dans un délai de huit jours l’interdiction de rassemblement dans les lieux de culte, qu’il juge disproportionnée, car elle porte une atteinte grave et illégale à la liberté des cultes.

Cette annonce est une joie pour l’ensemble des pratiquants. La foi se nourrit du partage avec l’autre, et des chants associés aux cérémonies. « Nous nous réjouissons ainsi que l’ensemble de la communauté, indique le père Patrick Rollin recteur de Saint-Bonaventure, cela permettra de se retrouver ».
Les instances religieuses sont dans une logique de grande responsabilité, la distanciation sera respectée malgré les inconvénients générés, et le gel de rigueur. Les deux mois qui viennent de s’écouler ont été une véritable période de retraite !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.