Timide retour

Les rassemblements de plus de dix personnes sont interdits. Cela n’a pourtant pas empêché quelques centaines de gilets jaunes, dont deux ont été arrêtés et présentés au parquet lundi matin, de se retrouver samedi 16 mai sur les quais du Rhône, et pour une minorité d’entre eux d’aller rue de la République, bien que toute manifestation dans la presqu’ile soit interdite.

Bon nombre portaient des masques comme il se doit, mais la distanciation était plus difficile à respecter !

Cela serait-il le signe de la reprise des mouvements sociaux ? Pendant deux mois les foyers de contestation ont été mis sous cloche, mais ils ont eu le temps de bouillonner, le coronavirus n’a rien effacé.

Durant les huit semaines de confinement, de colossales mesures d’accompagnement ont permis d’amortir le choc, notamment avec le chômage partiel. Des milliards ont été injectés dans l’économie, et certains gilets jaunes ne comprennent qu’il y ait des milliards d’un côté, et des salaires peu élevés de l’autre ! Une nouvelle bataille risque de commencer !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.