Tendre vers l’égalité

Organisée par la mairie du 1er et l’association Agir pour l’Egalité, une rencontre portant sur les discriminations, a eu lieu le mardi 22 octobre, rue Sergent Blandan.

Visages de discrimination

Il s’agissait de faire dialoguer des experts du domaine, avec un public concerné par le sujet. La discrimination se rencontre dans de nombreux secteurs : emploi, hébergement, origine, âge, sexe etc.

Des études sont faites sur les discriminations, par des organismes spécialisés. ISM Corum fait par exemple des testings afin d’aider les acteurs privés et publics à mieux comprendre la réalité et la portée des phénomènes auxquels ils sont confrontés, de manière à pouvoir penser l’avenir. « Certaines entreprises demandent elles-mêmes à être testées, afin d’améliorer leurs comportements » indique le directeur Eric Cediey. Généralement elle est niée par les acteurs concernés, d’où l’intérêt de ces tests.

La discrimination est un portage politique local. D’abord dans l’espace public en féminisant les noms de rues, d’écoles etc. mais aussi dans les entreprises quand l’égalité salariale n’est pas de mise ou que l’activité syndicale bloque les évolutions de carrière, et puis envers les migrants qui ont des droits dès leur arrivée en France, comme l’hébergement qui est une mission d’Etat, bien souvent bafouée.

La France a encore beaucoup à faire dans ce domaine, et la mairie du 1er s’inscrit en première ligne pour participer à cette évolution.

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.