Taxe foncière, toujours plus !

L’Observatoire des taxes foncières de l’UNPI (Union Nationale de la Propriété Immobilière) a rendu public le lundi 15 octobre, les résultats de sa douzième édition publiés sur le site www.unpi.org

Des taux exorbitants

Durant la période 2012-2017, la taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté de +11,71 % en moyenne sur le territoire français, et de 11,80% dans les « grandes villes, mais dans le Rhône, sa majoration a été de 13,07% , et à Lyon de 17,57% ! Le regroupement de communes en métropole n’a pas entrainé de baisse de la fiscalité.

« La hausse a cependant tendance à ralentir » indique le président Victor-John Vial-Voiron, néanmoins elle demeure cinq fois plus élevée que l’inflation et huit fois plus élevée que l’augmentation des loyers sur la même période ». De toute évidence, la taxe foncière pèse chaque année toujours plus lourdement sur le budget des propriétaires occupants, et sur la rentabilité immobilière des propriétaires-bailleurs. Et la multiplication des taxes additionnelles (d’équipement, d’intercommunalités etc.), est de mauvais augure. D’autre part, tous les propriétaires craignent que la suppression de la taxe d’habitation se traduise par une envolée de la taxe foncière. Et pourtant, les propriétaires, dans leur très grande majorité, sont loin d’être des nantis !

contact: lyon-presquile@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.