Donner sens à l’Histoire

Selon le rituel, une commémoration a eu lieu devant le Monument aux Morts, place de l’hippodrome, le mardi 8 mai. Plus jamais ça ! La guerre de 1939-945 a été, avec les camps de concentration, une véritable tragédie humaine. Le 8 mai jour de l’armistice, les millions de victimes doivent être honorées ; c’est un acte de…

Les héros de la déportation

Le dernier dimanche d’avril est consacré au souvenir des héros de la déportation. Aussi le 29 avril une cérémonie a-t-elle eu lieu devant le Veilleur de Pierre place Bellecour. Souvenir indispensable La souffrance n’a pas de limite, l’horreur pas de frontière, ils sont morts pour la liberté. Cette journée nationale a permis de se remémorer…

L’aube derrière les ruines

Beaucoup de monde sur la place Antonin Poncet, le mardi 24 avril, pour la commémoration du génocide arménien de 1915. Ne pas rester les bras croisés Ils étaient des milliers, vêtus de guenilles, trainant les pieds dans la poussière, tête baissée, nargués par les turques, tels des brebis et des agneaux confrontés à des loups…

Menace permanente

A l’appel du préfet de Région, Stéphane Bouillon, de nombreux gendarmes et élus se sont réunis devant le Veilleur de Pierre place Bellecour le mercredi 28 mars, pour un  hommage au colonel Arnaud Beltrame, victime d’un terroriste islamique à Trèbes. Emu, le maire de Lyon a précisé que « malgré cette tragédie qui a plongé la…

Vœux aux lyonnais

Après les tragédies qui ont eu lieu en 2016, auxquelles Lyon a su faire face en restant solidaire, il est utile de rappeler que de grands évènements tel l’Euro 2016, ont fait rayonner la ville. « Nous continuerons à irradier le vivre ensemble dans une cité toujours plus innovante,  créative, et humaine,et respectueuse de son environnement » indique…

La sécurité en ville

Face à l’augmentation de la violence et de la délinquance, et suite aux attentats de Paris, le gouvernement a autorisé le port d’arme aux policiers qui le souhaitent, ce qu’a acquiescé le maire de Lyon. « Ceci ouvre donc la voie à un armement progressif de la police lyonnaise, indique Philippe Gibert, 1er adjoint à la…

Un génocide trop méconnu

En 1932-1933, était organisée l’extermination  par la faim (holodomor) de la population ukrainienne par le régime soviétique. Une commémoration de cette tragédie a eu lieu le samedi  28 novembre salle François Sala, ne pouvant se tenir étant donné l’Etat d’Urgence, comme cela était prévu place Antonin Poncet. Durant ces années, les activistes soviétiques étaient sans…