Pas de couleur politique !

Depuis un mois, les lyonnais subissent et dénoncent la réforme du stationnement : paiement de la vignette résident, et  augmentation excessive des amendes à soixante euros dans la presqu’ile hors Confluence. Sous le couvert d’améliorer la rotation des véhicules, la ville augmente ses recettes liées au stationnement. « Vous vous livrez à un véritable racket des automobilistes »…