Que la lumière ne s’éteigne pas

Lorsque les portes du camp d’Auschwitz-Birkenau se sont ouvertes, le 27 janvier 1945, les soldats ont découvert des atrocités qu’ils ne pouvaient imaginer. Les quelques hommes, femmes et enfants qui restaient étaient de véritables squelettes ambulants, des morts vivants abandonnés à leur sort. La commémoration de cette libération a eu lieu le dimanche 27 janvier,…