Coup de filet meurtrier

Le 9 février 1943, quatre-vingt-six personnes, hommes, femmes et enfants ont été raflés par la gestapo, au siège de l’Union générale des Israélites de France (UGIP), 12 rue Sainte Catherine. La commémoration de cet évènement odieux et dramatique a eu lieu le dimanche 9 février, devant l’immeuble où une plaque mentionnant le nom des victimes,…

Du pour et du contre !

La ville a présenté, au cours du Conseil Municipal du lundi 18 novembre, les conclusions de la Chambre Régionale des Comptes (CRC), sur sa gestion de 2013 à 2017. Plusieurs manquements D’après la CRC, la situation financière est saine, et les comptes fiables, mais elle fait tout de même certaines recommandations. « Nous pouvons nous satisfaire…

Belle initiative

Alertée par les habitants du quartier, et voulant assumer son devoir d’accueil avec dignité et fraternité, la mairie du 1er a depuis début juillet et pendant tout l’été jusqu’au 31 août, après en avoir parlé à la Métropole, mis à disposition des mineurs migrants non accompagnés, sans ressource et dormant dehors, un équipement de proximité…

Les cendres se souviennent

Au 12 rue Sainte-Catherine, dans les locaux de la Fédération Juive de France, quatre-vingt-six personnes furent arrêtées le 9 février 1943, et envoyées  en camp de concentration ; seulement trois survécurent. Une cérémonie de commémoration a eu lieu devant l’immeuble le dimanche 11 février. Ils ne sont pas morts pour rien Cet événement fait partie des…

La rafle de la rue Sainte-Catherine

Le 9 février 1943, quatre-vingt-six personnes juives furent arrêtées par les nazis, au numéro 12 de la rue Sainte-Catherine, où elles venaient chercher de l’aide. Une cérémonie de commémoration de cette journée qui s’inscrit dans l’histoire sombre de la France et de l’Europe, a eu lieu le dimanche 12 février, en présence du consul d’Allemagne.…