Quotidien pourri

Le 31 mars dernier, fin de la trêve hivernale, les expulsions ont repris. La galère pour beaucoup Il y a une augmentation des impayés, du fait que de nombreux ménages sont dans des situations précaires. Peu ou pas de travail oblige les familles à faire un choix, qui bien souvent est la suspension du paiement…