Au service de l’Homme

Ce n’est pas parce que le 2e arrondissement est en centre-ville, qu’il n’y a pas de personnes seules et isolées, aussi les Petites Cantines, qui proposent de créer du lien social à travers la cuisine et la gastronomie sont-elles venues s’installer à l’Hôtel du Simplon rue Duhamel, il y a juste un mois. « Nous prenons…

Après-midi en musique

Selon la tradition depuis une trentaine d’année, le Sofitel a, pour clore les festivités de la nouvelle année offertes aux seniors, invité par l’intermédiaire de l’association des personnes âgées du 2e, deux cents personnes à goûter, le vendredi 2 mars. Tous reconnaissent que ce geste de la part de l’hôtel est très sympathique, et montre…

La cordée de la réussite

En cette journée mondiale de l’humanisme, l’INSA qui se veut une école d’ingénieurs ouverte, a fêté ses soixante ans le mercredi 20 décembre à l’Hôtel de Ville. Un avenir, une histoire L’INSA pour qui le mélange et la diversité des cultures font avancer les savoirs,  a été créé après la deuxième guerre mondiale, pour instruire…

Patrimoine caché

Le sous-sol  lyonnais est au-dessus du tunnel de la Croix-Rousse, percé d’étranges galeries découvertes par l’archéologue Amable Audin dans les années 1960, dénommées  Arêtes de Poisson. Rien n’a été laissé au hasard – C’est en 1959 qu’un affaissement de la chaussée, rue des Fantasques, est apparu. Cela a permis de découvrir à cet endroit un puits…

Les bénévoles du 2e

Afin de les remercier pour leur implication dans les tâches municipales, la mairie du 2e arrondissement a comme toutes les années, invité les bénévoles à déjeuner, le mercredi 28 juin. Depuis 2002, ces derniers qui ont commencé en petit nombre, pour être un centaine aujourd’hui, sont chargés de la distribution des courriers, et de l’animation…

Demeurer le plus autonome possible

L’Accueil de jour « Interlude », situé cours Bayard, recevant des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer des 1er, 2e, 4e et 7e arrondissements, a fêté ses cinq ans d’existence le vendredi 23 juin. Favoriser la vie sociale – Il s’agit d’un accueil de jour autonome, non affilié à un hôpital, comportant douze places, c’est-à-dire que comme les…

Sujet qui interpelle

Au numéro 18 de la rue du Port du Temple se trouve un immeuble désaffecté depuis fort longtemps, que la ville a racheté en novembre 2016, et qui six mois plus tard est toujours à l’abandon. Le taureau par les cornes – L’association Le Bastion social a donc décidé de le réquisitionner pour le rénover, et…